Compostelle, le chemin qui guérit

Compostelle, le chemin qui guérit

Conférence et rencontre avec Claire Colette

Qui n'a jamais eu cette idée de partir sur les chemins ? Claire a fait le pas. Après un bilan de vie douloureux et souffrant de fibromyalgie, Claire Colette, 53 ans, part à pied de Louvain-La-Neuve jusque Compostelle durant trois mois. Elle y dépose toute la souffrance de son corps, de son cœur, de son âme. 

Au retour, elle reçoit une deuxième vie, comme elle aime le dire. Une deuxième vie pour être plus ajustée avec elle-même, dans ses projets avec les autres et la société. De son expérience est né un livre particulièrement poignant, "Compostelle, la saveur du chemin" paru chez l'Harmattan

Ce témoignage montre comment le chemin peut transformer, pas à pas, inexorablement, le marcheur au long cours.
Depuis, chaque année, elle repart découvrir d’autres Chemins, se reconnecter à la Nature et au Silence, goûter à la Gratitude, au Lâcher prise, à la Joie, à cette Liberté de ne plus rien posséder d’autre que ce plaisir d’être nomade sur terre, de n’avoir comme  besoin que celui de boire l’eau du ciel, de sentir la douceur du vent ou la caresse du soleil, d’entendre le chant de la nature, de découvrir la beauté de la Vie...

Claire a également fondé l'association, "En Marche !" qui a pour objet la promotion de la marche comme moyen d'améliorer la santé du corps, le développement personnel et l'éveil à la spiritualité et accompagne notamment des jeunes en difficulté à expérimenter la marche au long cours. 

DATE : Jeudi 18 janvier 20h

LIEU : Namur (Salzinnes), précisé après réservation.

PAF : 12 € - 8 € pour étudiants et personnes sans emploi. Réservation préalable obligatoire via la billetterie - le nombre de places est limité !

Inscription en ligne


Les langages de l'amour

​Un stage de 2 jours sur les langages de l'amour 

à vivre en couple, en famille, avec des ami-e-s ou juste pour soi




La façon de se "dire" est de la plus haute importance quand il s'agit de communiquer notre amour mais aussi de préserver nos relations amoureuses et affectives.  Les incompréhensions peuvent être nombreuses tant vis-à-vis d'un conjoint, partenaire, ami-e ou de l'un ou l'autre membre de la famille, parent ou enfant.

Parfois même on se dispute, on se fait des reproches et on ne sait plus vraiment quoi faire pour sauver son couple ou une autre relation affective importante.
Mieux vaut prévenir que guérir, pas vrai ? Ce stage vous fera comprendre, vivre et expérimenter les 5 langages par lesquels chacun manifeste son amour et aime en recevoir : les paroles valorisantes, les moments de qualité, les cadeaux, les services rendus, le toucher physique.

En plus de l'expression des mots, c'est une rare opportunité que de vivre ces langages à travers ce stage "expérientiel", corporellement et à travers la richesse de la communication non-verbale et paraverbale dans des exercices pratiques intégrant la parole, l'improvisation et le mouvement. Vous trouverez des témoignages de participants sur ce lien !

Prévoir une tenue souple, de quoi écrire, un objet symbolique à offrir au cours du stage (valeur moins de 5 €) ainsi que votre pique-nique à partager en auberge espagnole pour les temps de midi. 

Ce stage s'adresse à toute personne en bonne santé physique et mentale. Il n'est ni une thérapie ni une psychothérapie. Il ne remplace pas non plus une démarche individuelle d'évolution personnelle. 
Afin de répondre plus adéquatement aux attentes des participants, un entretien téléphonique est souhaité avec chaque participant avant le stage. Merci donc de joindre le 0484 727 535 après votre inscription.

Il vous est possible de payer par Bancontact, Maestro, Visa ou Mastercard ou de simplement réserver votre place via la billetterie ci-dessous (et effectuer, dans un second temps, un virement sur le compte IBAN BE95 1030 3345 4358 de Pascal Cambier - BIC NICABEBB en indiquant vos nom et prénom ainsi  que langages de l'amour et la date choisie en communication).


LIEU : En région namuroise, précisé après inscription !

DATE : Samedi 10 et dimanche 11 février 2018 de 10h15 à 17h30.


PAF :  120 € pour une personne - 220 € pour couple - réduction supplémentaire pour les familles.
​NB : Vous pouvez obtenir vos places par la billetterie ci-dessous. Pour ​payer avec maestro / bancontact
​,​ il faut mettre les chiffres 000 ou 999 dans le champ "Cryptogramme"
​. 
Vous pouvez aussi simplement réserver votre billet via la billetterie sans procéder à l'achat de votre place et les coordonnées bancaires vous seront envoyées dans le mail de réservation automatique.​
  Billetterie Weezevent

Témoignages de participants ici !

Contact Improvisation et observation II

Stage avec Céline Robineau et Catherine Kych à Namur les 17 et 18 février

Crédit Photos Véronique Drougard
Crédit Photos Véronique Drougard
Catherine Kych et Céline Robineau font partie des membres fondateurs de l’association « L’œil et la main » (www.lolm.eu), qui développe différents projets de contact improvisation à Paris : RiCI (rencontres internationales de contact improvisation), stages, conférences‐jams, laboratoires (« contact et contemplation ») et pratiques de danse contemplative.

Contact Improvisation et observation (chapitre 2 - bienvenue à tous - même si vous n'étiez pas au chapitre 1)


Le contact improvisation est une pratique d’exploration, de co-recherche en mouvement, à travers l’engagement du poids dans l’espace, en relation avec un ou des partenaires. 

Dialogue intime avec la gravité partagée, les forces centrifuges, de friction ou le potentiel élastique des tissus du corps, le contact improvisation est une formidable pratique pour rester alerte, en mouvement et connecté au monde (intérieur et extérieur).

Pendant ce stage, nous serons finement attentifs aux différentes couches de notre vécu pendant les danses (pensées, émotions et perceptions physiques). Elles seront les matériaux-mêmes de nos danses et de nos rencontres : nous y inviterons de la surprise, de la fluidité et des variations de dynamique. Nous observerons aussi comment jouer avec certains paramètres qui influencent notre physicalité.

Parce qu’il n’est pas toujours simple de tout faire à la fois, nous pratiquerons l’attention aux différentes composantes de l’expérience dansée, en dansant mais aussi de manière dissociée ; soit dissociée dans le temps en prenant le temps rétrospectivement de mettre des mots sur sa danse, soit dissociée dans l’espace en étant le témoin de la danse de quelqu’un d’autre.

DATE : Samedi 17 et dimanche 18 février 2018
LIEU : Namur - Précisé à l'inscription.
PAF :  140 € = Prix réduit pour toutes et tous jusqu'au 8 janvier.  120 € pour étudiants et demandeurs d'emploi.
           180 € (dès le 9 janvier). 160 € (dès le 9 janvier) pour étudiants et demandeurs d'emploi.

Conditions d'inscription : Le nombre de places est limité. Pour vous assurer d'une place, merci d'acheter vos places avec la billetterie ou envoyer un mail avec votre téléphone, la date de l'atelier et veillez à verser votre participation sur le compte IBAN BE95 1030 3345 4358 de Pascal Cambier - BIC NICABEBB


Plus d'infos et réservation au 0484 727 535

Billetterie ci-dessous pour vos réservations, cliquer sur le bouton !
Inscription en ligne



Céline ROBINEAU

Tout a commencé par le Contact Improvisation, qui l'a petit à petit éloignée du monde de l'entreprise et de la gestion de projets événementiels pour la plonger dans l'univers des pratiques somatiques, de la gestion du poids, de la gravité et de l'attention ! Elle co-organise depuis 2015 le RICI, premier festival de Contact-Improvisation à Paris (www.lolm.eu).
Formée en Life Art Process® aux Etats-Unis, Céline anime des ateliers et stages de groupe où se mêlent mouvement dansé, poésie, peinture, dessin comme des reflets les uns des autres. Le life art process est un puissant outil de transformation qui permet d’explorer et d’inter-relier les 3 niveaux de conscience (physique, émotionnel et mental/imaginaire) et ainsi de déployer nos potentiels créatifs au quotidien.
Fascinée par l'humain, Céline poursuit une formation en psycho-énergie relationelle qui l'amène au coeur de l'engagement et de l'implication de la relation thérapeutique. Céline participe à différents projets de création chorégraphique en lien avec des thématiques telles que le "geste d'amour en espace public" ou la communication interespèces.

http://celinerobineau.eu/

Catherine KYCH

Catherine Kych danse depuis bientôt trente ans. La danse classique est son fil conducteur, mais à la recherche d’espaces de liberté, de jeu et de partage, elle a plongé en 2007 dans le contact improvisation. Elle s’est enthousiasmée pour cette pratique non‐normative qui offrait la possibilité de rencontrer, d’abord par le toucher et le mouvement - puis par les mots - des « autres », et de construire et déconstruire avec eux le monde.
Chemin faisant, elle s’est dotée de différents outils pour approfondir ses pratiques de danse et d’accompagnement : elle a suivi la formation de « Danse et Thérapie du mouvement » du conservatoire d’Issy‐les‐Moulineaux. Elle y a notamment découvert la CNV (communication non violente) et la pédagogie perceptive de Danis Bois. Quelques années plus tard, le D.U. de « Danse et éducation somatique » de Paris VIII est venu nourrir ses besoins de regard critique sur ses propres pratiques. Enfin, Catherine s’est aussi formée à l’entretien d’explicitation qui s’est trouvé être l’outil qui lui manquait pour accompagner la mise en mots de l’expérience des danseurs. Depuis elle est un membre actif du GREX (www.grex2.com), groupe de recherche sur l’explicitation fondé par Pierre Vermersch (CNRS), qui travaille à forger des outils et une pensée de la psycho-phénoménologie.


Photos de stage

Crédit Photo Boris Swartzman

Crédit Photo Boris Swartzman

Exorcisme. Vous avez dit "exorcisme"?


Exorcisme. Vous avez dit "exorcisme"?

Avec Michael Singleton, anthropologue, philosophe, professeur émérite de l'UCL, parmi ses ouvrages figurent "Critique de l'ethnocentrisme", "Amateurs de chiens à Dakar" ou "Confessions d'un anthropologue".



Ayant eu affaire de près en tant que missionnaire et anthropologue à des possédées africaines, faute de pouvoir y voir les traces sulfureuses du Diable d'une certaine théologie chrétienne et donc la nécessité de procéder à des exorcismes en bonne et due forme ecclésiastique, le conférencier se demande si WaKamando (une "adorciste" tanzanienne de ses connaissances) n'avait pas tout à fait raison de proclamer (en swahili):  Sio dini, ni kazi tu - "je ne fais aucunement dans votre religion, mais uniquement mon travail de thérapeute".

DATE : jeudi 14 décembre 20h

LIEU : Namur (Salzinnes), précisé après réservation.

PAF : 12 € - 8 € pour étudiants et personnes sans emploi. Réservation préalable obligatoire via la billetterie - le nombre de places est limité !
Billetterie Weezevent



A propos de Michael Singleton


Né en Angleterre en 1939, Michael Singleton a étudié la philosophie à Rome et l'anthropologie à Oxford où il fut l'assistant d'Evans-Pritchard à l'Institute of Social Anthropology. ​ 


​Après avoir travaillé sur le terrain dans presque toute l'Afrique pendant un demi-siècle, notamment chez les WaKonongo de la Tanzanie profonde,​ et également comme directeur d'un Institut des Sciences de l'Environnement à l'université de Dakar, de retour en Belgique, son pays d'adoption, il fonde un Laboratoire d'Anthropologie Prospective à l'Université Catholique de Louvain qui se (pré)occupe toujours actuellement de notre avenir. 
Professeur émérite de l'Université Catholique de Louvain,​ u​ne chaire porte son nom depuis 2011.
Le voici ci-dessous intervenant lors de la dernière édition (2017) de la bien nommée Chaire.


2017 Chaire Singleton : Mike Singleton (Université Catholique de Louvain, Belgique) from Laap on Vimeo.

Actualités


Coaching individuel !


Vous avez envie de vous désencombrer, de ralentir ou d'atteindre un autre objectif professionnel ou pas, privé ou non, de diminuer votre stress ou d'améliorer votre confiance en vous ?

Contactez le 0484 727 535 pour fixer rendez-vous  !


Le jour où je me suis aimé pour de vrai


Bonsoir ou bonjour,

Voici un poème inspirant (parfois faussement attribué à Charlie Chaplin) qui explique que le chemin vers soi peut être parfois long, traversé de maintes difficultés et égarements ! A lire, avant ce stage qui vous aidera à avancer plus efficacement et plus rapidement sur ce chemin de l'estime de soi (les 9 et 10 juin) !

Bonne lecture !

Le jour où je me suis aimé pour de vrai !

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris qu’en toutes circonstances,
j’étais à la bonne place, au bon moment.
Et alors, j’ai pu me relaxer.
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Estime de soi.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle
n’étaient rien d’autre qu’un signal
lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Authenticité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J’ai cessé de vouloir une vie différente
et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive
contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… la Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à percevoir l’abus
dans le fait de forcer une situation ou une personne,
dans le seul but d’obtenir ce que je veux,
sachant très bien que ni la personne ni moi-même
ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment…
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… le Respect.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à me libérer de tout ce qui n’était pas salutaire,
personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait cela un égoïsme sain.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… l’Amour de soi.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé d’avoir peur du temps libre
et j’ai arrêté de faire de grands plans,
j’ai abandonné les méga-projets du futur.
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime
quand cela me plait et à mon rythme.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… la Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de chercher à avoir toujours raison,
et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd’hui, j’ai découvert … l’Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois.
Et cela s’appelle… la Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.
Mais si je la mets au service de mon cœur,
elle devient une alliée très précieuse !
Tout ceci, c’est… le Savoir vivre.



Poème de Kim et Alison Mc Millen publié en 2001. Des fans brésiliens l’avaient attribué à Charlie Chaplin.
 Stage estime



Témoignages

Témoignages des participants au stage "Les langages de l'amour"


"Ce stage nous a vraiment permis de renourrir notre couple. Merci pour ces prises de conscience et ce changement de cap que nous n'aurions pas pu faire sans ton accompagnement bienveillant. Nous sommes amoureux comme à nos débuts !" Hélène et Paul

 "J'étais totalement effondrée après ma dernière relation. Ton stage "Les langages de l'amour" m'a redonné confiance en moi et là ça y est : je me sens prête pour une nouvelle relation ! Je suis très positivement surprise par rapport à une époque toute récente encore où j'étais complètement focalisée sur deux langages (celui des cadeaux et secondairement celui de l'échange de services). Désormais, je sais ce que je veux, mais surtout je sais comment exprimer de l'amour de bien d'autres façons qu'avant et mieux en recevoir en accueillant toutes ces différentes formes d'amour. Merci Pascal de m'avoir éveillée à cela et redonné confiance en l'amour et en la vie." Sarah  


" C'est un merveilleux cadeau que Sophie ma compagne m'a offert. Très franchement, je n'ai jamais vraiment été très centré sur ce langage des cadeaux mais je progresse ... et nous progressons ensemble sur tous ces langages ! Et comme dirait Sophie, quel merveilleux moment de qualité que ce stage ! Nous l'avons conseillé à tous nos amis. Merci à vous." Pierre (et Sophie)

"Le toucher physique a toujours été fondamental pour moi (et pas n'importe quel toucher), ainsi que les moments de qualité. Avec Olivier qui est plutôt hyperactif, centré sur l'échange de services et les compliments, j'étais une éternelle insatisfaite. Je n'ai jamais vraiment trouvé mon compte dans notre relation. Et lui non plus du reste. Cette prise de conscience, en début de relation, nous aurait évité bien des déboires et désillusions. Nous nous sommes finalement séparés pour le meilleur. Olivier a rencontré une autre compagne, Isabelle, avec qui il partage "naturellement" les mêmes langages et s'entend à merveille. Quant à moi, je m'apprête à emménager avec mon nouvel amour qui partage ma passion pour le massage. Le stage et la qualité de ton enseignement nous ont permis de comprendre nos différences, d'analyser ce qui pouvait nous rapprocher mais aussi d'avoir le courage de tirer des conclusions (sans hâte comme tu nous y as invités) pour commencer à envisager de nous préparer à nous séparer dans la bienveillance... et ce, en évitant des chemins vraisemblablement bien plus longs et beaucoup plus tortueux. Cela n'a pas été si facile tout de même mais tout est bien qui finit bien. Merci pour tout, cher Pascal et au plaisir de te revoir !" Aurélie

 "Les débuts d'une relation sont parfois fragiles certes, mais que dire de la crise de la cinquantaine ?  Ce stage nous a permis d'évoluer ensemble en restant sur la même longueur d'ondes. Nous avons continué de cultiver ensemble des moments de qualité (un langage que nous partageons spontanément) pour développer les autres langages de l'amour. Cela nous porte. Quel moment magique et incroyable que ce WE. Nous referions ce stage juste pour remplir ponctuellement notre réservoir affectif... et nous le conseillons à tous les couples vraiment. Et nous souhaitons l'offrir à nos enfants pour qu'ils n'attendent pas d'avoir notre âge pour profiter de cela. Merci de nous transmettre cet enseignement avec coeur et efficacité." Martine et Michel